Commencer à méditer facilement ?6 minutes de lecture

Bien méditer : comment faire ? Développement personnel

Comment bien commencer à méditer ? Telle est la question pour vivre une bonne méditation.  Nous savons tous pourquoi il est important de méditer. Est-ce que vous le faites régulièrement ou bien pas du tout ? Vous pouvez vous aider d’applications diverses, il y en a pléthore sur les smartphones. Ici, je vous présente quelques astuces pour bien commencer à méditer. À la fin de cet article, vous pourrez débuter la méditation avec sagesse tout en connaissant déjà les avantages de la pratiquer, tout en lâchant prise.

Lançons-nous dans le sujet de comment commencer à méditer !

Méditer : Le but, dans la méditation, c’est la beauté du silence, du calme et de la clarté d’esprit.

S’immobiliser. Se taire. Être témoin de ce qui se passe en soi. Pour beaucoup d’entre nous, cela ressemble à un défi. Nous avons été encouragés à multiplier les activités, à nous nourrir du “bruit et de la fureur” du monde, à considérer le silence comme stérile. Nous avons cru que la source de notre équilibre se trouvait à l’extérieur de nous. Et s’il n’en était rien ? S’il suffisait, pour se ressourcer et se protéger des agressions quotidiennes, de plonger régulièrement en son for intérieur ?

Voilà ce qu’enseignent, depuis des siècles, les techniques de méditation orientales. Accessibles, simples, elles nous proposent néanmoins un virage à cent quatre-vingts degrés, nous ramenant vers ce que nous avons toujours fui. Aurons-nous le courage de passer à… l’action ? « Essayez et voyez par vous-même », disait Bouddha.

Astuce n°1 : Trouvez-vous un endroit calme et reposant

Effectivement, dans un endroit bruyant ou inadapté, vous n’irez pas bien loin. Prenez par exemple votre salon, mettez une musique douce et s’il fait bon, ouvrez les fenêtres pour aérer et purifier l’air. Vous pouvez pousser votre table basse afin d’avoir plus d’espace pour vos affaires de méditation (tapis, coussin, etc.).

Après, selon les envies, vous pouvez aussi pratiquer la méditation dans un parc, un square, du moment que vous êtes au calme et que vous avez l’espace nécessaire pour le faire.

Demandez à vos enfants de pratiquer une activité calme (dessin, regarder la télévision dans une autre pièce, lire, faire une sieste…), vous pourrez être tranquille durant votre séance pour commencer à méditer.

Astuce n°2 : Pratiquez la méditation au quotidien si possible

Dans un premier temps, il ne sera pas aisé de se planifier une séance par jour. Vous pouvez commencer avec deux ou trois séances par semaine, puis tenter de vous fixer une heure précise dans la journée pour la pratiquer.

Par exemple, vous pouvez vous dire que tous les matins à 7h30 est un bon créneau pour méditer, et puis, les jours où vous ne l’aurez pas instauré, vous vous direz qu’il manque quelque chose. Vous pourrez donc instaurer votre séance de méditation ces jours-là également.

Si vous voulez faire une pause le dimanche car vous avez une grasse matinée de prévue, pas de soucis, vous pouvez la décaler sans soucis à l’après-midi.

Astuce n°3 : Prenez le temps de faire de bonnes séances

En 5 minutes, rien n’est fait, si ce n’est le rangement de l’espace afin que tout soit prêt. Après, il n’y a pas de temps minimum requis pour pratiquer la méditation, mais je pense que 20 à 30 minutes sont parfaites pour commencer à bien méditer.

Si ce n’est pas possible dans un premier temps, vous pouvez tenter de commencer avec 15 ou 10 minutes, mais c’est tout de même un temps très court. Il faut du temps au corps pour qu’il comprenne vos nouvelles habitudes de méditation.

Astuce n°4 : Essayer d’échanger des techniques de méditation avec des amis

Des amis pratiquent sans doute la méditation dans votre entourage, vrai ? Des voisins, de la famille, des collègues… En pause, vous pouvez lancer le sujet pour tenter de savoir s’il y a des adeptes. Vous pourrez leur demander des astuces, comment ils pratiquent la méditation chez eux ou ailleurs. Ou même : comment ils ont fait pour commencer à méditer.

Si vous trouvez des personnes qui pratiquent la méditation, vous pourrez également échanger vos points de vue sur les bienfaits personnels qu’elle vous procure ! Beaucoup de personnes vivent la pleine conscience et augmentent leur concentration. Il y en a beaucoup également qui apprennent à mieux respirer !

Astuce n°5 : Prenez le temps de vous plonger dans le domaine de la méditation !

Il n’y a pas de miracle, si vous voulez méditer, il va falloir vous renseigner encore 🙂 Avec les quelques astuces présentes sur cet article, vous pouvez également vous diriger vers des sites dédiés. Ils compléteront sans doute cet article, comme http://www.apprendre-a-mediter.com/ ou encore http://www.meditationfrance.com/meditation/.

Ils offrent, de manière plus poussée des éléments importants sur la méditation que vous pouvez pratiquer. C’est valable pour les débutants comme pour les personnes expérimentées !

Prenez aussi le temps de regarder le géant de la vidéo. YouTube propose des tas de contenus et vous pourrez trouver de quoi vous inspirer pour vos séances. Une chaîne que je peux vous conseiller est Yoga with Adrienne. Cette chaîne est très suivie avec ses quasi 4 millions d’abonnés. Vous aurez largement le choix de visionnage avec ses plus de 400 vidéos.

Astuce n°6 : Trouvez votre bonne posture

Dans la tradition bouddhiste, on médite généralement dans la position du lotus (ou “zazen”). Croisez les jambes en maintenant les genoux au sol, le pied gauche posé sur la cuisse droite et réciproquement, les plantes des pieds tournées vers le ciel.

Vous pouvez donc aussi opter pour le demi-lotus (l’une des jambes repose à plat sur le mollet de l’autre), la position du bonheur (la plante de chaque pied est insérée entre la cuisse et le mollet de l’autre jambe), ou la posture bénéfique (les chevilles sont ramenées sous le pubis, les plantes des pieds l’une contre l’autre).

Dans tous les cas, veillez à garder le dos droit en cambrant légèrement les reins pour déployer la colonne vertébrale et libérer le plexus solaire. Rentrez légèrement le menton, relâchez les épaules.

Placez vos mains en coupe contre votre abdomen dans la zone d’énergie du “hara” (trois doigts à l’horizontal sous le nombril), le dos de la main gauche posé dans la paume droite. Les pouces, à l’horizontale, se touchent par le bout. Vos mains prennent ainsi la forme d’un œuf, symbole de l’origine de la vie.

Au bout d’un moment, vous pourrez ressentir des crispations. La gêne passe souvent d’elle-même, à mesure que les muscles se détendent. Sinon, changez de position.

Pour conclure

Voilà ! Vous avez déjà un très bon début sur la méditation qui ne peut que vous faire du bien. J’espère que vous pourrez prendre le temps de mettre un commentaire pour partager votre expérience. Personnellement, j’aime beaucoup savoir comment vous aider toujours un peu plus 🙂

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *