Vivre à 100 à l’heure : comment tout gérer ?8 minutes de lecture

Vivre à 100 à l'heure développement personnel bien-être

Vivre à 100 à l’heure est courant de nos jours et il est parfois stressant de se rendre compte tout ce que l’on fait au quotidien. Vivre à 100 à l’heure peut aussi se révéler nocif pour la santé si l’on ne fait pas attention à notre corps et notre esprit. En effet, on peut s’oublier de temps en temps, on peut aussi mettre de côté les éléments essentiels qui nous font vibrer dans la vie pour se focaliser sur nos tâches de tous les jours.

Faîtes le point sur votre vie

Est-ce que vous savez comment décrire votre vie à l’heure actuelle ? C’est un exercice parfois difficile mais il apporte beaucoup pour votre futur.

Vous pouvez tout à fait vous rendre compte que vous ne faîtes pas forcément ce qu’il faut pour votre bien-être, que vous faîtes peut-être des choses inutiles ou bien qui n’apportent pas de valeur ajoutée pour votre vie.

Vous pouvez également vous rendre compte que votre vie ne vous convient pas ! C’est une grosse remise en question qui va suivre ensuite. Parfois, il arrive que l’on se dise qu’avec tout ce qu’il se passe dans votre vie, et bien cela ne vous satisfait pas, que vous avez besoin d’autre chose…

Personnellement, il y a des moments dans ma vie où j’ai dû faire une grosse remise en question. Lors de mes études, par exemple, j’avais un travail d’équipière polyvalente chez McDonald’s et j’étais contente d’avoir décroché cet emploi.

Un moment d’étudiante

Je me dépassais chaque jour, chaque instant pour que le client soit satisfait et que mon employeur soit content de mon travail. J’y arrivais très bien et je suis restée un certain temps. Avec les aléas de la vie au sein de cette entreprise, je me suis rendue compte de l’envers du décor et je me plaisais de moins en moins au sein de mon travail.

Le caractère perfide des autres employés qui étaient soudoyés par les managers m’exaspéraient au plus haut point. Par ailleurs, il fallait toujours se faire bien voir pour avoir les meilleurs postes pendant les rushs. Il y a la caisse, le drive, les frites, les boissons, le lobby (nettoyage du restaurant), la cuisine, etc. Cependant, les deux postes les moins appréciés étaient le lobby et le poste des frites. Personnellement, c’étaient mes postes préférés.

Le lobby me permettait, en outre, d’avoir une vue générale du restaurant et d’être au plus proche du client si besoin. Le poste des frites me plaisait car j’étais toute seule à gérer mes cornets et les cuissons. C’était cool. Non pas que je n’aime pas travailler en équipe, mais vraiment, c’était mieux comme ça.

Pour en revenir au point sur votre vie

Dans ma situation chez McDonald’s, il est arrivé un moment où je ne me suis plus sentie à ma place. J’ai donc décidé de démissionner. Il y a certains de mes collègues de l’époque qui ont été tristes, mais j’avais imaginé un autre avenir pour moi.

Quant à vous, faire un point sur votre vie pourrait vous permettre aussi de décider de votre avenir ! Nous sommes en janvier, et quelque soit le mois, vous pouvez aussi prendre de nouvelles décisions pour votre vie !

Est-ce que vous aimeriez faire du sport ? Vous pouvez obtenir une tenue adaptée chez Decathlon, par exemple, et vous mettre à faire des abdos, des pompes chez vous. Vous pouvez aussi courir un peu chaque jour autour de votre lotissement, qu’en dites-vous ?

Est-ce que vous souhaitez apprendre à jouer d’un instrument de musique ? Vous pouvez trouver des instruments d’occasion (ou même gratuits) sur le net. Vous avez aussi YouTube pour visualiser des tutoriels.

Par ailleurs, est-ce que vous souhaitez faire plus de voyages ? Regardez la carte du monde et prévoyez-vous (en fonction de votre budget, bien sûr) un voyage de temps en temps. Et aussi, vous n’êtes pas obligés de partir beaucoup de temps ! Un long weekend de 3 ou 4 jours peut suffire pour une destination proche de là où vous habitez.

Rendez-vous compte que vous vivez à 100 à l’heure

Avec votre introspection, vous pouvez vous rendre compte que vous vivez à 100 à l’heure quand :

  • L’organisation n’est plus vraiment ça, alors qu’avant, vous y arriviez très bien
  • Vous vous dîtes que vous n’avez plus le temps pour d’autres activités
  • Vous vous justifiez à tort lorsque l’on vous dit que vous en faîtes peut-être un peu trop

Il y a beaucoup d’autres situations qui pourraient aussi vous faire vous rendre compte que vous vivez à 100 à l’heure. Et vous pouvez voir cela comme un défaut ou une qualité !

Parfois, il suffit que quelqu’un d’autre vous le fasse remarquer également. Ce n’est pas toujours très bien accueilli, mais si la personne qui vous le dit est sincère, elle ne veut que votre bien !

Se rendre compte de vivre à 100 à l’heure peut aussi se faire sur une période donnée. Soit vous vous rendez compte immédiatement que vous avez besoin de ralentir le rythme, soit la prise de conscience se fait également sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Il n’est pas aisé de se remettre en question ou même, de se poser des questions sur soi.

Voici quelques questions qui pourront vous aider :

  • Ai-je du temps pour mes loisirs ?
  • Est-ce que je vois assez souvent mes amis ?
  • Pourrais-je aussi améliorer le temps que j’alloue à faire… (une activité que vous aimez) ?
  • Est-ce que je pourrais plus souvent faire ce qui m’importe dans la vie ?

Que voulez-vous au juste ?

Quand on parle de bonnes résolutions, je dirais personnellement que je pratique la définition d’objectifs. C’est plus concret pour moi.

Je vois les résolutions comme une illusion, une obligation. Lorsque pendant des années, je me disais que mes résolutions étaient par exemple de perdre du poids, faire du sport et d’autres choses encore, je ne m’étais pas préparée psychologiquement, physiquement à ces changements.

Je vois les objectifs différemment. Pour moi, les objectifs sont réfléchis, déterminants, et me permettent aussi de me rendre compte que j’avance dans ma vie.

Il y a presque 2 ans, j’ai pris une décision qui allait me permettre d’atteindre un objectif qui avant, n’était qu’illusion.

J’ai été enrobée dès mes 10 ans, et aujourd’hui, j’en ai 31. J’ai eu, lors de mon adolescence, une croissance particulière qui fait que j’ai eu une poitrine qui n’était pas égale des deux côtés. Cela me complexait, me contraignait à faire du sport, m’empêchait de bien dormir. Début 2017, j’ai décidé de me faire opérer pour mon bien-être. C’était acté dans ma tête, je voulais vraiment le faire, et j’étais prête ! J’ai donc fait égaliser ma poitrine en mai 2017 (procédure plutôt rapide). Malgré une convalescence de plus de 2 mois, presque tout s’était bien passé.

Par la suite de cette opération, j’ai perdu du poids. C’était une chose que je voulais depuis 15 ans. Depuis mai 2017 jusqu’à aujourd’hui (janvier 2019), j’ai perdu 14 kilos.

Mais vous, qu’est-ce que vous voulez ?

On veut souvent plein de choses mais on ne sait pas toujours si c’est une envie ou un besoin. On ne sait pas non plus si on le veut vraiment.

Mettez en place un plan d’actions

Le fameux plan d’actions ! Oui, savoir ce que l’on va vraiment faire pour atteindre ce que l’on veut peut s’apparenter à atteindre un objectif. C’est un peu comme cela que je vois la chose.

Par ailleurs, pour perdre du poids, j’ai pris conscience de mon alimentation et j’ai réussi plusieurs choses, notamment :

  • réduire les tablettes de chocolat : je suis donc passée de 10/15 tablettes par semaine à même pas une toutes les 3 semaines / 1 mois
  • arrêté ma cuillère à soupe de sucre dans tous mes thés et cafés
  • fait également attention à ma consommation de thé : j’ai eu une grosse carence en fer à l’été 2016 et j’ai du adapter ma consommation
  • consommé moins de desserts : souvent, je prenais au moins plat + dessert, sauf que je me suis bien rendue compte que c’était vraiment plus de la gourmandise qu’autre chose
  • écouté mon corps au niveau du sentiment de satiété

Et pour cela, j’ai bien pris le temps. Pas de place pour une folie d’actions en quelques jours qui me faisait vivre à 100 à l’heure.

Quant à vous, l’idée est de pouvoir vous aider à réaliser un objectif qui vous tient à cœur, sans devoir le subir, sans devoir aussi vous contraindre, et bien sûr, en prenant le temps.

Pour conclure

Vivre à 100 à l’heure peut être une bonne façon de remplir ses journées et son quotidien mais il faut aussi faire attention à ne pas nuire à vos besoins et envies.

Vous pouvez aussi lâcher prise afin de prendre le temps de bien faire les choses et prendre le temps de savourer les résultats de vos actions !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *