Comment vaincre la timidité au travail ?6 minutes de lecture

vaincre la timidité au travail

Cet article a été rédigé par Sandy du blog Discours de timide !
Vaincre la timidité au travail est à portée de tous. Voyons comment.

Plus de la moitié de la population mondiale souffre de timidité, à des degrés différents. Souvent, ce trait de caractère est lié à un manque de confiance en soi résultant d’une mauvaise expérience antérieure ou un traumatisme. En tout cas, peu importe son origine, la timidité représente un énorme handicap pour ceux qui en souffrent, surtout dans le cadre du travail. En effet, elle limite la capacité à agir et entreprendre. Cependant, ce n’est pas non plus une fatalité. Découvrez comment y venir à bout.

Prendre conscience des revers de la timidité

Pour combattre la timidité, la première étape est de prendre conscience de tous les effets négatifs de ce trait de caractère dans votre vie professionnelle. Être timide vous empêche d’avancer et d’évoluer.

Par exemple, vous êtes tellement timide que vous n’osez pas vous exprimer lors des réunions ou des conférences alors que vous êtes intelligent et avez de très bonnes idées à communiquer. Résultat : soit vous êtes devancé par vos collègues qui finissent par obtenir des récompenses que vous méritez, soit votre chef et vos collègues vous qualifient d’inactif voire d’incompétent, ce qui peut compromettre votre poste.

Parfois, vous avez également peur de demander l’aide à vos collègues. Ou alors, vous vous voyez confier une tâche qui ne correspond pas à vos compétences. À cause de votre timidité, vous n’osez pas aller vers les autres et vous faites finalement tout de travers. Au final, en plus d’être réprimandé, vous risquez votre poste, et tout cela affectera encore plus votre confiance en vous.

Se fixer des objectifs

Il est important de vous fixer des objectifs, en restant raisonnable : ne brûlez surtout pas les étapes. Vous effectuerez des efforts quotidiens qui vous mèneront petit à petit à l’atteinte de votre but.

Par exemple, si votre plus grande crainte est de prendre la parole devant un grand public, vous n’allez pas vous forcer à parler devant des dizaines de personnes. Commencez par discuter de vos points de vue à quelques-uns de vos collègues. Puis, exprimez-vous durant les réunions en petit comité. Au fur et à mesure, vous vous sentirez de plus en plus à l’aise.

Cultiver la confiance en soi

Cultiver la confiance en soi est indispensable pour surmonter la timidité. D’abord, il est impératif que vous gardiez à l’esprit que l’erreur est humaine : tout le monde se trompe un jour. Vous apprendrez ainsi à aller de l’avant malgré les échecs. Au lieu de les prendre comme une fatalité, tirez-en une leçon et mettez tout en œuvre pour faire mieux lorsque la situation se présente de nouveau.

Chaque fois que vous devez accomplir une tâche plutôt ardue, dites-vous « j’en suis capable », « je peux le faire », « si les autres peuvent le faire, alors moi aussi ».

Enfin, prenez note de toutes vos victoires pour vous rappeler de tout ce dont vous êtes capable. Tout cela vous met plus en confiance.

Se rappeler de ses atouts

Tout le monde possède des atouts, mais certaines expériences désastreuses vous font parfois oublier ce que vous valez vraiment. Lorsque vous avez tendance à être négatif, tournez-vous vers votre entourage.

Vous pouvez demander à vos proches ou collègues de dresser une liste de vos atouts. Cependant, adressez-vous uniquement à ceux en qui vous avez pleinement confiance et qui savent faire preuve d’objectivité. De cette manière, vous serez certain qu’ils n’essaient pas seulement de vous flatter. Vous serez agréablement surpris par les compliments que vous recevrez.

En fonction des réponses apportées par vos proches, apprenez à exploiter vos capacités. Ainsi, si la plupart d’entre eux vous affirment que vous avez une excellente capacité d’observation, optez pour un travail dans le cadre duquel vous pouvez mettre à profit votre aptitude à bien analyser les choses.

S’affirmer petit à petit

Pour vaincre votre timidité, il est essentiel que vous sortiez de votre coquille. Sachez qu’il ne s’agit pas nécessairement de faire un grand discours face à une foule en délire. Vous pouvez vous affirmer de différentes manières.

Différents moyens peuvent être utilisés pour vous exprimer. Il peut s’agir de la façon dont vous vous habillez. Faites preuve de bon goût dans le choix de vos vêtements et privilégiez les tenues qui mettent en valeur votre physique. Ou alors, vous possédez un talent certain dans un domaine donné ? Peut-être la musique ? Ou l’informatique ? Faîtes en sorte de briller dans les choses que vous maîtrisez. Cela vous mettra en confiance et vous serez plus à l’aise face aux autres.

Faire en sorte d’être à l’aise au travail

Il est très important que vous vous sentiez à l’aise dans votre environnement. En effet, si vous n’aimez pas votre cadre de travail, vous serez plus stressé et il vous sera encore plus difficile de vaincre votre timidité.

Prenez donc le temps de décorer votre bureau et de le rendre agréable. Placez des fleurs ici et là. Disposez des photos des êtres qui vous sont chers. Sélectionnez de belles photos en guise de fond d’écran et/ou d’écran de veille de votre ordinateur… Personnalisez votre espace de manière à vous sentir le mieux possible.

Apprendre à aller vers les autres

Pour combattre la timidité, aller vers les autres est un « must ». Certains vous aimeront, d’autres non, mais ce n’est pas grave : on ne peut pas plaire à tout le monde. L’essentiel est que vous appreniez à faire le premier pas et à engager la conversation.

Concrètement, vous pouvez commencer par saluer les collègues que vous rencontrez lorsque vous arrivez au travail avec le sourire, même si vous ne les connaissez pas. Puis, demandez à ceux qui partagent votre espace comment ils vont, comment était leur journée… Interagir avec votre entourage au travail est indispensable pour gagner en hardiesse.

Faire des activités en groupe

Enfin, inscrivez-vous à des activités de groupe pour vaincre votre timidité. L’idéal serait d’opter pour des animations proposées au sein même de l’entreprise où vous travaillez, dans la mesure où vous pourrez partager des moments ludiques avec vos collègues. Le cas échéant, choisissez une activité extérieure qui favorise l’interaction avec les autres comme les sports collectifs ou la chorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *